Pour accompagner le Conseil Départemental du Loiret, Heropolis et le cabinet BOLD, avec l’aide du DPO du Loiret, ont remis fin 2018 une analyse d’impact sur les données personnelles (PIA) suivant la méthode EBIOS requise par la CNIL.

Dans sa réponse du 18 mars 2019, l’examen de recevabilité effectué par la CNIL a conclu que cette analyse d’impact ne présente pas de risques résiduels sur les données personnelles.

Heropolis salue cette conclusion et peut désormais poursuivre en toute sérénité le déploiement d’Heropolis au sein du Conseil Départemental du Loiret.

Cette réponse de la CNIL montre le sérieux et la volonté de l’équipe de faire d’Heropolis un outil sécuritaire où vos données sont protégées.